L'intérêt pour les subventions à l'enseignement est énorme

Bien que l'argent dans l'enseignement soit avant tout l'affaire de chaque pays membre, les fonds de subvention européens, desquels sont distribués chaque année des milliards pour les projets mous et durs dans ce secteur, sont aussi très importants, au moins en République tchèque. Dans la période programmatique passée, ce domaine a été soutenu principalement par les programmes opérationnels régionaux et le Programme opérationnel Education pour la compétitivité.

Mais il est bien entendu possible d'utiliser également les subventions européennes des fonds structurels dans la période programmatique actuelle. Le programme phare est cette fois le PO Recherche, développement et enseignement, dans lequel un total de 93 milliards de couronnes sont prêts jusqu'en 2020. A l'heure actuelle, de nombreuses demandes orientées sur une vaste palette de projets sont en cours. Le plus grand volume d'argent ira au développement des ressources humaines pour la science, la recherche et l'innovation. Par contre, dans le programme opérationnel Recherche, développement et enseignement, nous trouvons des demandes orientées sur l'acquisition de nouveaux équipements et la modernisation des locaux de toutes les écoles. Ces projets devraient être soutenus par le Programme opérationnel régional intégré, qui succède dans cette période aux programmes opérationnels régionaux annulés. Il y a peu ont été lancées deux demandes avec une allocation d'1,5 milliard de couronnes, orientées sur l'infrastructure des écoles secondaires et supérieures professionnelles. Des salles de classe seront réparées ou construites, de nouveaux équipements seront acquis, le tout avec l'objectif d'améliorer principalement la qualité de l'enseignement des sciences naturelles ou des disciplines techniques et artisanales. Les premiers projets voulant utiliser l'argent européen du Programme opérationnel régional intégré se dessinent déjà. A Brno, à Plzeň, Ostrava et dans d'autres villes se préparent des reconstructions d'écoles maternelles, d'écoles primaires et secondaires. La modernisation des salles d'apprentissage informatique et la construction de terrains de sport sont planifiées.

L'intérêt pour les subventions est important sur le long terme. Pour de nombreux objectifs, le demandeur de subventions dépasse les moyens alloués. Par exemple, pour les objectifs orientés sur l'enseignement préscolaire, plus de 240 demandes ont été déposées pour des subventions de plus de trois milliards de couronnes.

Filip Appl

Le problème dans les subventions pour l'école est la centralisation

Dans l'exercice programmatique 2007-2013 ont été soutenus par l'intermédiaire de l'Agence du ministère de l'Education, des Sciences, de la Recherche et des Sports de République slovaque pour les fonds structurels de l'UE 753 projets d'enseignement régional, avec lesquels les écoles ont grandement innové. Les écoles élémentaires, qui ont obtenu ensemble des contributions financières non restituables d'un montant de 53,7 millions d'euros, ont utilisé les fonds européens pour plusieurs objectifs. Les écoles secondaires ont reçu des subventions financières non restituables d'un volume global de 94,2 millions d'euros, le ministère ayant prélevé au cours de l'exercice passé 92,34 pour cent des fonds représentant 501 164 822 euros sur l'engagement final.

Le soutien pour le programme opérationnel Ressources humaines dans l'exercice programmatique 2014-2020 doit concerner l'augmentation de la qualité de l'enseignement et le soutien des ressources humaines. Le ministère de l'Education, des Sciences, de la Recherche et des Sports de République slovaque a indiqué comme points concrets pour Evropské noviny non seulement l'augmentation des connaissances mathématiques, en sciences naturelles, techniques, linguistiques et en technologies de l'information et de la communication et des connaissances financières, mais aussi une application plus importante du modèle de l'enseignement inclusif dans les écoles. "Je pense que s'agissant du volume des fonds, nous avons du succès. Le problème réside dans le fait que la valeur pour laquelle nous recevons cet argent ne correspond pas aux sommes qui vont, de la sorte, dans les écoles. Nous ne doutons pas que les fonds européens ont aidé lors des reconstructions des écoles, leur équipement, etc. Mais, dans le même temps, nous doutons des impacts des projets, comme la salle d'apprentissage digitale mobile, les planètes de connaissance, la quantité de divers portails pour les enseignants qui, pour la plupart, ne fonctionnent pas bien. Si les fonds sont ensuite bien utilisés, ils n'apportent toutefois pas de grands changements dans l'enseignement" a indiqué pour Evropské noviny le député du Conseil national de République slovaque pour le parti SaS, Martin Poliačik, tout en ajoutant que, de plus, une trop grande centralisation le gêne. Les projets nationaux eux-mêmes utilisent en effets selon Poliačik quantité de fonds. Il préférerait permettre que ces fonds soient directement prélevés par les écoles.

Petra Vörösová

 

Aktuální číslo

Inzerce v Evropských novinách

Spolupracujte s námi a inzerujte v tištěném i webovém vydání.

Více info zde.

Rozhovory

banner

Evropské instituce

  • Evropský účetní dvůr

    Zatímco v minulých číslech Evropských novin jsme se zaměřili hned na dvě významné soudní instituce, tentokrát se v naší pravidelné rubrice podíváme do světa financí. V našem hledáčku je totiž...

    Číst dál...